Quelles solutions face au problème de mobilité lorsqu’on ne peut marcher longtemps ?

Tout en gardant son autonomie?

C’est la question que ma famille et moi nous nous sommes posée en ce début d’année.

Le fauteuil roulant manuel est la solution la plus simple, mais loin d’être la plus confortable, tant pour l’aidant que pour la personne handicapée.
Précisons que dans le cas d’une personne atteinte des membres supérieurs, le fauteuil roulant manuel est difficile à manipuler, obligeant l’aidant à diriger le fauteuil et à le pousser. Ce qui représente une dépendance pour la personne en fauteuil, et une charge d’efforts pour l’aidant.

La solution des gyropodes n’est pas envisageable si vous avez des problèmes d’équilibre ou de mobilité du tronc.

Vient ensuite la solution des “scooters handicap

 

Scooter Luggie  Scooter Quingo Air 2

 

 

 

 

 

 

 

Si les scooters handicap représentent une solution attrayante, nous ne pouvons que vous conseillez de les essayer avant achat!

En effet, bien qu’aucun test ne s’attarde sur ce détail, le système de commandes, c’est à dire l’accélération et le freinage se fait par gâchette: soit via le pouce, si vous êtes spastique ça va engendrer une fatigue voire une cloque, soit via une barre à pousser, sous ou derrière le guidon, obligeant une extension de la main. Ce qui est fatiguant et douloureux.

Autonomie de ces deux modèles: 18km pour 24,7kg  et 16km pour 61kg

Enfin, dernier conseil donné par Tous Ergo: privilégiez les modèles à 4 roues minimum pour une question de stabilité.

Et la découverte:

La roue motorisée

 

Roue motorisée iFly.  L’accélération se fait à la façon d’une poignée de moto. Encore une fois attention à la position de votre main si vous êtes spastique: préférez le pouce au dessus de la poignée.

Autonomie entre 30 et 45km.
Prix: 1590€

Inconvénient: difficulté de sortir du fauteuil lorsque la roue est en place. La batterie ne peut être embarquée en avion. La roue motorisée nécessite un fauteuil roulant manuel classique.

La trottinette électrique PMR

J’ai pu testé la trottinette PMR d’HAPPY SCOOT lors du dernier salon Autonomic à Lille en 2017. J’ai apprécié le concept mais pas le confort car vous êtes en position semi assis or si vous avez des jambes fléchies à cause de votre pathologie, ça peut être fatiguant. Mais vous pouvez régler la selle ou choisir une selle avec dossier puisque cette trottinette électrique propose différentes options.

autonomie: 30km pour 27,3kg
Prix: 1790€

 

Voici un petit aperçu des solutions de mobilité lorsque votre périmètre de marche est limité. Il reflète un avis personnel et il est vivement conseillé de tester les produits que vous avez sélectionnés avant l’achat! Un descriptif peut être séduisant mais seul un test est décisif! Comme vous le constatez, j’étais parti sur la solution du scooter handicap et les tests m’ont obligés à trouver une autre solution: le fauteuil électrique pliant.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *