Gotoski: la solution alternative et géniale qui permet aux personnes handicapées de skier debout !

Antenne Handicap Risoul 1850 propose la découverte de la Gotoski venfant,ado et adulte

Ayant entendu parler de la Gotoski depuis des années, j’ai enfin pu l’essayer en décembre dernier à Risoul 1850, dans les Hautes-Alpes (Alpes du Sud) avec l’association Antenne Handicap via une semaine surprise comme cadeau de Noël offert par les parents.

Installation sur la Gotoski

Alors qu’est-ce que la Gotoski ? Voici une vidéo où son inventeur, Marc Gostoli, très tôt sensibilisé au monde du handicap (premier ski fauteuil conçu en 1985 !), l’explique :

Pour résumer, la trottiski fut créé en 2002,en France, par Marc, nécessitant plus de 2000 h de travail. Cette machine complète et brevetée ressemble à une trottinette :  « Dans les faits, c’est à l’aide du guidon qui est relié à un mât central et fixé sur le châssis, que les mains gèrent les pieds. Ainsi, l’ensemble s’incline sans efforts pour tourner à gauche ou à droite et glisser naturellement sur la piste »
« Elle fonctionne grâce à un système articulé ingénieux qui reproduit les 8 mouvements nécessaires et indispensables pour skier en toute sécurité. Ces 8 positions disponibles et essentielles offertes par la Gotoski permettent à la personne sur les skis de garder l’équilibre et de rétablir la charge. Ainsi, on évite les fautes de pieds ! »

Thomas Zoratti, accompagnateur :  « avec le guidon, je gère les pieds, et avec la main dans le dos, je fais le déclenchement des virages »

Gotoski Modèle Adulte

La trottiski sera renommée en 2011 Gotoski en référence à son créateur. Cette machine est accessible à toute personne capable de tenir debout durant 30 secondes : ainsi plusieurs types de handicap peuvent l’utiliser : Infirmité Motrice Cérébrale, déficience visuelle, cécité, hémiplégie, traumatisme crânien, autisme, amputation, trisomie, paraplégie basse, sclérose en plaque et myopathie. 76% des personnes handicapées pourraient skier debout !

La Gotoski permet donc de faire du ski alpin comme les autres et surtout d’avoir les mêmes sensations qu’un skieur valide !

Il existe 2 versions de Gotoski: la Gotoski Standard disponible en 2 tailles Junior et Adulte et la Gotoski Syncro pour les 3 tailles qui s’adresse à ceux ayant plus de difficultés avec la Standard. Comptez 2650 € pour la Baby (de 3 à 7 ans) et la Junior (de 7 à 14 ans) , et 2900 € pour le modèle Adulte (à partir de 14 ans.)

Dans tous les cas, vous devez avoir au moins une journée de formation pour l’utilisateur ET l’accompagnant !

 

 

 

 

 

 

 

En effet, la Gotoski (modèle Adulte) pèse 15 kilos et en cas de chute, de plat, ou d’utilisation de remontées mécaniques vous devez être accompagné, même si vous êtes autonome et ce, que vous soyez en Gotoski ou en ski fauteuil !

La Gotoski étant homologuée, n’hésitez à vous renseigner auprès des remontées mécaniques de votre station afin de voir si elle est acceptée et le cas échéant de vous rapprocher de Snowskut pour leur fournir la documentation.

Alors concrètement, quelles sont mes impressions ?

Après des années de ski-kart (ou biski) et dernièrement de ski-tandem, le fait de skier à nouveau debout (la dernière fois j’étais un préado !) change vraiment la perspective par rapport au ski fauteuil !

En effet, on se rend compte que les sensations sont plus fortes debout et surtout que la Gotoski est un outil thérapeutique : elle fait travailler tout le corps puisque vous devez vous tenir droit, accompagner les virages et le plus impressionnant : vos pieds suivent les mouvements de ski ! Bref tout le corps travaille !

Néanmoins, la Gotoski demande un apprentissage et c’est là qu’intervient Thomas Zoratti avec l’Association Antenne Handicap !

Marc Gostoli fonda la première Antenne Handicap à Aime 2000/ La Plagne en 1997, et depuis reprise par l’ESF d’Aime 2000.

C’est fin 2020 que fut fondée l’Antenne Handicap de Risoul 1850 par Thomas Zoratti après une expérience de plus de 10 ans à La Plagne.


Thomas vous accompagne dans la découverte et l’apprentissage de la Gotoski. Sa carrure rassurante, car oui il faut une bonne condition physique et un bon niveau de ski pour accompagner le Gotoskieur, et sa volonté de s’adapter au niveau de chacun en font une expérience inoubliable, aussi bien pour le Gotoskieur que pour son entourage. Les séances durent 1 h 30 (variable selon la fatigue de l’utilisateur), ça peut paraitre peu comparée aux 2 h 45 de ski-fauteuil, mais croyez-moi c’est bien raisonnable, car entre les sensations et votre corps qui est mobilisé vous allez voir que ça passe vite et vous n’allez jamais autant apprécier les télésièges pour souffler un peu !

En 6 jours, à raison de 2 séances d’1 h 30 par jour (tarifs : 60 € de l’heure ou 50 € de l’heure si vous prenez 3 h (2x 1 h 30) pendant 6 jours), vous pourrez faire le tour du domaine de la forêt blanche ! Le cadre est sympa : le matin, vous pouvez skier sur le versant de Risoul, et l’après-midi sur celui de Vars pour suivre le soleil.
J’ai eu de la chance d’avoir eu du beau temps pour apprécier les pistes dans la forêt de mélèzes et admirer les cimes lors j’étais sur les télésièges. Une fois la journée terminée, vous pouvez tester la luge Dévale 4 saisons sur un parcours de 1,2 km à une vitesse de 30 km/h !

Néanmoins, le front de neige de Risoul 1850 n’est pas top niveau accessibilité : si vous venez de la résidence Le Cimbro, vous aurez 2 escaliers à franchir pour accéder au front de neige. De plus, celui-ci n’est pas au niveau de la résidence, il vous faudra franchir une buttée supplémentaire. Un accès plus facile est en cours d’étude. Enfin, peu de logements PMR sont disponibles.

 

Ce qui est vraiment impressionnant, c’est la prise de carre : vous avez l’impression d’être sur une moto lors d’un GP lorsque dans un virage le pilote et que son genou touche presque la piste !

Bien sûr, il est essentiel d’avoir confiance en l’accompagnateur et de se laisser guider, c’est-à-dire de suivre son ski : par exemple s’il vous tire pour tourner à droite il ne faut pas pencher du côté gauche !

/!\ Les chutes en Gotoski sont rares, mais pas impossibles (tout comme en tricycle et en ski-kart). J’en ai fait une l’avant-dernier jour et je vous conseille vivement un casque ! Évitez cette expérience ! Pour ma part, les côtes, pectorale gauche, ainsi que le dos n’ont pas aimé, mais rien de cassé ! Cependant, il faut du temps pour s’en remettre. Évitez de skier à nouveau si vous avez des douleurs ou si vous êtes tendu, et consultez un médecin, kiné, ou ostéo. Si vous prévoyez un long trajet en voiture, faites des pauses pour vous dégourdir les jambes et permettre à votre dos de changer de posture. /!\

 

De plus, l’utilisation de la Gotoski nécessite l’utilisation de chaussures de ski : veillez à bien choisir une paire où vous sentez bien ! Tant pis si le loueur doit passer plus de temps avec vous, et si après un jour ou deux les chaussures de ski vous font mal, allez les changer ! Une mauvaise paire de chaussures de ski vous peut vous gâcher l’expérience en Gotoski, surtout lors de l’arrivé en télésiège, car elle doit être inclinée et que vos pieds suivent le mouvement !

Si vous trouvez la paire de chaussures de ski parfaite, il peut être intéressant de l’acheter, si vous passez par un magasin ou de la racheter à votre loueur : ainsi vous êtes tranquilles pour les années suivantes !

 

En conclusion,

Je conseille à tout le monde l’expérience Gotoski ! Si vous pouvez tenir au moins 30 secondes debout, c’est gagné ! La Gotoski peut être utilisée à partir de 2 ans et demi/ 3 ans, soit à partir de la pointure 23. De plus, la Gotoski est un moyen pour apprendre le ski alpin : certains skieurs handicapés arrivent à terme à skier sans la Gotoski, et d’autres sont autonomes avec elle (ce qui ne signifie pas qu’ils ne sont pas accompagnés…!).
Enfin le plus important, ce sont les sensations que la Gotoski procure et le plaisir de skier comme les autres. Après la découverte de la Gotoski, difficile d’imaginer de revenir au ski fauteuil ! Le seul regret, finalement, est de ne pas avoir connu et testé la Gotoski plus tôt !

Est-ce que je renouvellerai l’expérience ?
Bien sûr ! En espérant que des Antennes Handicap s’implantent dans chaque station où une offre d’Handiski est proposée, car la Gotoski, invention et fabrication française, y a pleinement sa place et que cette solution soit enfin reconnu par la Fédération Handisport Ski !
Pourquoi ne pas imaginer à l’avenir des compétitions de Gotoski (parce qu’après tout, les skieurs déficients visuels ont aussi un accompagnateur…!) voir peut-être un jour une épreuve aux Jeux Paralympiques !?!

 

N’hésitez pas à aller sur le site de Risoul 1850 dédié à Antenne Handicap et sur la propre page Facebook d’Antenne Handicap et de voir le petit clip de promotion de la Gotoski! Si vous recherchez d’autres stations possédant la Gotoski (Actuellement il y en 12 en France dont La Plagne (Savoie), Ax les Thermes (Pyrénées),La Pierre Saint Martin (Pyrénées), Les Angles (Pyrénées) et d’autres en Europe (Suisse, Italie, Espagne, Pologne, Bulgarie) ou si vous souhaitez acheter une, direction Snowskut et sa page Facebook.

 

Pour aller plus loin :

Hautes-Alpes : le handicap ne doit pas être un frein à la pratique du ski à Risoul (Radio Alpes1)

Hautes-Alpes : l’aventurier Julien Vedani essaie une « trottinette des neiges » pour skier debout malgré son handicap (France3 Hautes Alpes PACA)

 

Tanguy Coureau d’HandisportGO a également tester la Gotoski

HandisportGO sur Facebook

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.