Mois : décembre 2019

Pour vos déplacements : la solution du fauteuil électrique pliant

Après avoir tester différentes solutions chez Tous Ergo, j’ai finalement essayé un fauteuil électrique pliant.
Si la solution du fauteuil électrique pliant peut paraitre moins attrayante que celle du scooter handicap, elle est au final plus adaptée. Dans mon cas, sa maniabilité ne posait aucun problème, contrairement aux autres solutions testées.

Pourquoi un fauteuil électrique pliant?

  • Besoin ponctuel, pour des distances trop longues pour la marche. Pour faire quelques courses et éviter de porter des sacs.
  • Pour limiter l’encombrement lors des déplacements: coffre d’une voiture, soute d’avion
  • Poids:  pour le manipuler, le plier/déplier, le mettre dans le coffre, bref que l’aidant n’ait pas une charge trop lourde

Avant tout, nous vous conseillons de tester différents produits chez différents revendeurs car tous n’ont pas le même catalogue.

Chez Flandre Médical, j’ai pu testé la gamme d’ErgoConcept et chez Sofamed, la gamme d’Eloflex et d’AceKare.


ErgoConcept, société française fondée en 2014, propose une gamme de trois fauteuils roulants électriques pliables:  Ergo 07 L, Ergo 08 L, et Ergo 09L
Que ce soit ErgoConcept, Eloflex, et AceKare: Ils proposent tous les mêmes déclinaisons: un modèle intérieur, un modèle intérieur/extérieur, et un modèle extérieur.

Ce qui explique par exemple pourquoi j’ai trouvé l’Ergo 07 L un peu poussif lors de mon test aux alentours de Flandre Médical

J’ai donc demandé aux deux revendeurs de pouvoir tester leurs fauteuil en conditions réelles, voir en mode FTT Fauteuil Tout Terrain.

Ergo 08 L

Gravier, terrain de campagne,montée, je pense que j’ai testé les limites de l’Ergo 08 L que j’ai trouvé un peu poussif mais vu le terrain c’est un peu normal. L’Ergo 08L est donc le modèle mixte intérieur/extérieur. Pour la ville, en terrain plat et petite montée.
Niveau pliage et batterie, il ressemble au SmartChair (une batterie de chaque coté)

25kg (batteries inclues) pour 30km d’autonomie
Prix: 3487,95 €

Ergo 09 L

J’ai ensuite pu tester l’Ergo 09 L. Cette fois çi, on sent bien que c’est un fauteuil pour l’extérieur. Aucun problème pour les montées. Fauteuil disposant de nombreux réglages et très confortable. Seul la palette des pieds peut s’avérer glissante.

Il est pliable et démontable.

32,5kg (batterie inclues) pour 26 km d’autonomie. Et gros point négatif: si vous avez l’intention de prendre l’avion, il vous faudra la batterie Avion à 330,56€ pour 18km soit une perte de 8km par rapport à la batterie d’origine.

Prix: 3487,95 €

Le plus d’ErgoConcept: la personnalisation de leurs produits. Par exemple, pour leur gamme de fauteuils roulants, trois types de roues avant sont proposées. Si vous avez besoin d’un accessoire, ils trouveront une solution

Merci à Flandre Médicale et à ErgoConcept d’avoir permis ces tests.


 

Eloflex est une société d’origine suédoise fondée en 2002. Elle propose une gamme de 4 fauteuils roulants électriques pliables: Eloflex X, Eloflex L, Eloflex F, Eloflex D2

Eloflex F

 

J’ai pu testé l’Eloflex F anciennement Eloflex L+, et de tous les modèles que j’ai pu essayé, c’est peut-être le modèle le moins confortable. Si au niveau de la conduite, l’Eloflex F se situe au niveau de l’Ergo 09L et du Smartchair City, niveau confort ce fut une expérience désagréable: dossier qui fait mal au dos, et accoudoir qui rentre dans l’intérieur du coude. Accoudoirs à (dé)verrouiller

Point positif: le manche du joystick qui ne s’enlève pas.

29kg pour 30km d’autonomie

 


Acekare fut créé en 2014, cette société française a obtenue l’exclusivité de la distribution en France du KD SmartChair. Acekare propose une gamme de 4 fauteuils électriques pliables:  le SmartChair Home, le SmartChair Mixte, et le SmartChair City.

Smartchair City

Nous terminons ces essais de fauteuils électriques pliables par le SmartChair City dans sa version Standard. En effet, les SmartChair ont deux versions selon le poids de l’utilisateur: 115kg max pour la version Standard, et 150 kg pour la version XL.

SmartChair City à gauche et Eloflex F à droite, tous les deux pliés

Après l’essai de l‘Eloflex F, j’ai enchainé avec le SmartChair City. C’était la nuit et le jour: conduite plus fluide et confort bien meilleur. L’Ergo 09 L, l’Eloflex F et le SmartChair City ont tous les 3, la même puissance moteur: 250 Watts
Mais là où le SmartChair se démarque des autres, c’est qu’il propose 3 modes de conduite:

4 vitesses, 3 modes de conduite :
– Soft : Souple pour l’apprentissage et les environnements encombrés,
– Normal : pour le quotidien,
– Power : pour une conduite dynamique et extérieure,

Et ça fait la différence. Comme vous l’avait pu le voir sur les photos, les modèles de fauteuils roulants pliants ont été testé à Mons en Pévèle et à Lille. Pour mesurer leur tenu de route. Ainsi pour le circuit de Mons en Pévèle, l‘Ergo 09 L avalait la montée sans difficultés, alors que le SmartChair nécessitait de se mettre en mode Power. Le SmartChair possède 2 options pour ses roues avants: une paire de roues avant de 7″ avec suspension ou une paire de roues avant de 8″ gonflables. Les roues gonflables rendent la conduite plus confortable mais avec un risque de crevaison. Les roues pleines avec suspension rendent la plus conduite plus franche mais permettent de passer partout.   À noter également que les deux batteries du SmartChair se trouvent sur les cotés du fauteuil et elles ne sont pas trop lourdes:
25 kg pour 24 km d’autonomie. 23 kg sans batteries.

Ainsi pour prendre l’avion, il suffit de les retirer et de les prendre avec vous en bagage cabine. Par contre nous vous conseillons de prendre toutes les précautions pour protéger votre fauteuil roulant électrique lorsqu’il voyage en soute: il n’est pas rare qu’il prenne des coups lors de son transport..

 

Rampe dépliée d’un bus à Montréal

Exemple de l’intérêt des modes de conduite du SmartChair: à Montréal, les fauteuils roulants montent par l’avant du bus via une rampe dépliante. Vu l’étroitesse du passage pour rejoindre la place PMR en milieu de bus, la conduite en mode Soft permet de mieux gérer les manœuvres en milieu étroit ou en intérieur comme les magasins où il y a beaucoup de passage.

 

Le point négatif du SmartChair est le manche du joystick qui peut s’enlever si vous êtes un peu trop spastique. J’ai du demandé à Sofamed de rajouter un manche de club de golf sur le prolongateur, car ce dernier était trop fin et trop saillant. Attention aussi à ce que le manche ne soit pas trop épais, sous peine de fatiguer et d’entrainer des douleurs à votre poignet et à votre bras, et de diminuer la précision de votre conduite.

 

Merci à Sofamed d’avoir permis ces tests.


Pour résumer, si vous chercher un fauteuil électrique pliable confortable et que vous n’avez pas l’intention de voyager en avion,ou très occasionnellement, vous pouvez vous diriger vers l’Ergo 09L. Avec son système Clip & Go, et en retirant la batterie de 4,5 kg, vous pouvez alléger le poids du fauteuil de 15,5 kg. Selon moi, son poids est un handicap pour l’aidant et il n’est pas vraiment fait pour voyager en avion (nécessite une batterie spéciale), d’un point de vue transportable. Mais ses nombreux réglages rendent ce fauteuil très confortable.

Quant à l’Eloflex F ou anciennement L, je n’ai pas apprécié son confort (dossier et sensation d’être à l’étroit) mais il n’en reste pas moins intéressant: 30km pour 29kg.

Enfin mon choix s’est porté sur le Smartchair City pour son poids (25kg),son système de batterie que l’on peut enlever et prendre en bagage à main dans l’avion, et ses modes de conduite.

 

Ce Fauteuil Roulant Electrique pliant fut tester essentiellement à Montréal et m’a permis de gagner en autonomie. Le Smartchair a donc pris l’avion avec Air France et leur service Saphir. Vous devez renseigner à la compagnie le modèle de votre Fauteuil Roulant Electrique, généralement les fabricants proposent des fiches prêt à l’emploi. Pour le reste, je vous conseille le guide d’Handilol: Comment prendre l’avion en fauteuil roulant ? . La partie “Protéger son fauteuil roulant électrique” est extrêmement importante: J’ai déjà vu des fauteuils roulants fortement abimés après un voyage en avion. Ainsi mon SmartChair a voyagé dans sa housse, car la valise de protection est trop encombrante. Bien sur, les gardes-boue non protégés par la housse ont pris un coup. N’hésitez donc pas à bien emballer votre fauteuil roulant et à déposer une réclamation si ce dernier est endommagé.

Dernier conseil: Tester le matériel avant d’acheter! Comme je l’ai montré dans Quelles solutions face au problème de mobilité lorsqu’on ne peut marcher longtemps ? , vous pouvez jeter votre dévolu sur un produit, puis une fois testé, se rendre compte qu’il ne vous convient pas. Enfin votre choix de fauteuil roulant doit être validé par un Médecin MPR Médecine Physique de Rééducation. Pour mettre toutes les chances de votre coté, vous pouvez contacter une ergothérapeute qui vous conseillera sur les meilleurs réglages de votre fauteuil et rédigera un compte-rendu pour le MPR. Cette prestation est payante. Renseignez vous également auprès de votre mutuel pour la prise en charge du cout restant après celui de la Sécurité Sociale.

 

Please follow and like us: